Au Japon, une machine à ultra-violet

En pleine pandémie, pour être rassuré lorsqu'on emprunte un livre, une solution semble la plus adaptée : le stériliser. C'est ce que propose une bibliothèque de Tokyo, au Japon, avec une machine à Ultra-Violet (UV) capable, en 30 secondes, d'éliminer 99,9% des micro-organismes pathogènes. Son utilisation n'est pas obligatoire ; elle est en libre-service. "Je ne sais pas si c'est efficace, mais je pense que c'est mieux que rien, estime Eriko Isozaki, une lectrice. Mon fils semble aimer regarder la machine". 

 

Installé depuis 2018, l'objet est désormais trois fois plus utilisé qu'avant la pandémie mondiale de coronavirus. La machine à UV permet également l'élimination des insectes bibliophages et des champignons, ainsi que de dépoussiérer les ouvrages. Une fonctionnalité visant notamment à garantir une durée de vie plus longue aux livres.