Vendée Globe

. Il n'y aura donc personne pour fêter l'arrivée des marins qui reviennent du grand large. La décision du préfet de Vendée laisse les Sablais désemparés et surtout très frustrés : "C'est malheureux, on nous a volé le départ et puis là, on nous vole l'arrivée", regrette un habitant.

 

Le maire des Sables-d'Olonnes avait lui envisagé une jauge contrôlée et limitée aux riverains pour faire partager aux Sablais ce moment particulier qu'est la remontée du chenal, les Champs-Elysées de la mer. Une situation d'autant plus inédite dans l'histoire du Vendée Globe que pour la première fois, après 78 jours en mer, cinq marins sont capables de remporter la course. Le ponton sera uniquement accessible à leurs familles et leur équipe. Une arrivée prévue à partir de mercredi mais loin de l'effervescence des années précédentes.