Victoires de la musique

L' édition des Victoires de la musique aura lieu vendredi 12 février. À l’origine, les Victoires sont les Oscars de la musique. Avec des moments de télévision inoubliables, elles ont permis de révéler des talents, devenus des stars. En novembre 1985, dans une ambiance de dîner de gala, la chanson française lançait ses propres trophées. Julien Clerc accueillait Charles Trenet. Le top 50 régnait en maître et de nouvelles salles, comme le Zénith à Paris, ouvraient leurs portes. "C’est un moment assez important pour l’histoire de la musique, la création de ces victoires", se souvient Didier Varrod, directeur musical des antennes de Radio France. 

 

Les Victoires sont devenues un show télévisuel à part entière : on se souvient des larmes de Vanessa Paradis et de Serge Gainsbourg en 1990, ou du courage d’Alain Bashung, qui avait affronté la scène en 2009, quinze jours avant sa disparition. Les Victoires ont aussi fait office d’accélérateur de carrière pour Matthieu Chedid en 1999, ou pour Christine and the Queens en 2015.